Renégociation de crédits

Pourquoi renégocier son crédit

Parce que les taux ne cessent de baisser. Ainsi, si vous avez emprunté même récemment, les conditions actuelles peuvent vous permettre, soit de diminuer vos mensualités de façon conséquente, soit de diminuer la durée de vos remboursements.

Par l’intermédiaire d’ACQUINVEST, cette opération ne vous coûtera rien, car tous les frais inhérents seront financés.

Pour que l’opération soit rentable, il sera nécessaire de remplir 3 conditions :

  • Que la différence entre votre taux d’emprunt et le taux du marché actuel soit supérieure à 0.8%.
  • Que la durée restante à rembourser soit supérieure à 10 ans.
  • Que le capital restant dû soit supérieur à 100.000€.

Une simple étude gratuite et sans engagement vous permettra de chiffrer le bénéfice de cette démarche.

Exemple chiffré

Monsieur et Madame Lévèque ont emprunté il y a trois ans, la somme de 200.000€ sur 25 ans au taux de 2.5%.

Ils remboursent une mensualité hors assurance de 897€ Ils sont assurés à l’age 45 ans au taux de 0.38% chacun a 100% sur chaque tête, soit un coût mensuel de 126€. La mensualité de leur crédit est donc de 1023€ assurance comprise.

Ils décident de renégocier leur crédit et assurance. Trois ans se sont écoulés depuis leur achat. Il leur reste donc 22 ans de mensualités à rembourser: Le refinancement s’effectuera sur les bases suivantes :

Capital restant dû après 3 ans : 181.535€

Pénalités de remboursement anticipé (6 mois d’intérêts) : 2.270€

Nouveaux frais de garantie et frais divers : 3.200€

Soit un total à refinancer de : 187.005€

Les conditions de refinancement obtenues pour un tel dossier sont de 1.25% sur 18 ans et 4 mois. Soit une mensualité de 951€ hors assurance. L’assurance négociée étant de 72€/mois, leur mensualité globale sera de 1023€. L’économie globale sur cette renégociation sera donc de 48 mois soit 49.104€.

S’ils décident de ne pas diminuer la durée restante ils devront régler avec un taux de 1.5%, une mensualité de 840€ + assurance 72€. Soit une somme assurance comprise de 912€. Cela leur constitue une économie mensuelle de 111€, soit 29.315€ de gains sur les 22 ans restants.

Cette économie pourrait aussi leur permettre de réaliser 23.000€ de travaux, en les finançant avec leur rachat, sans modifier leur mensualité ni la durée.

«  Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent » conformément aux termes de l’Article L321-2 du Code de la Consommation. La loi informatique et Libertés du 6 janvier 1978 donne aux signataires un droit d’accès et de rectification des données les concernant.